Archives de catégorie : Actualités

Annonce de conférence sur Marcelle Lancelot-Croce (1863-1946)

Nous avons le plaisir d’annoncer une conférence touchant à l’histoire de l’art de la médaille dans le cadre des réunions mensuelles de cette vénérable association qu’est la Société de l’histoire de l’art français.

Intitulée Entre sculpture et médaille ; entre Paris et Rome, trajectoire transnationale de Marcelle Lancelot-Croce (1863-1946), cette conférence se tiendra samedi 22 juin 2024 à 18h, salle Vasari à l’INHA, et sera prononcée par Francesca Romana Posca, doctorante à l’Université de Bordeaux-Montaigne et Katia Schaal, docteure en histoire de l’art et A.T.E.R. à l’Université de Poitiers.

Hubert Ponscarme, Mlle Marcelle Lancelot, 1881, médaillon uniface, bronze fondu, D.16,7 cm, Paris, musée d’Orsay, Medor 1187 © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Continuer la lecture

Annonce de conférence : Récompenser le sportif

A l’occasion du Festival de l’Histoire de l’Art qui se tiendra au château de Fontainebleau du 31 mai au 2 juin 2024, nous avons le plaisir d’annoncer la tenue d’un dialogue sur l’usage et la fabrication des médailles sportives entre Béatrice Coullaré, responsable des collections et de la conservation au musée de la Monnaie de Paris, et Katia Schaal, A.T.E.R. à l’université de Poitiers. 

Intitulée Récompenser le sportif : de la couronne de laurier à la médaille dorée, cet échange soutenu par une sélection d’objets assez confidentiels se tiendra vendredi 31 mai 2024 de 16h à 17h dans la grande salle du Quartier Henri IV. 

Continuer la lecture

Annonce de colloque : Les médailles de Louis XIV & leur livre. Cinquième colloque international

Nous avons le plaisir d’annoncer la tenue du cinquième volet du colloque international Les médailles de Louis XIV et leur livre qui se tiendra au Havre du 18 au 20 juin 2024 sous la direction d’Yvan Loskoutoff et du GRIC-Université du Havre. 

Affiche du 5e colloque Les médailles de Louis XIV & leur livre

Continuer la lecture

Annonce d’une conférence au musée Sandelin (Saint-Omer, 9 mars 2024) : Entre folklore et fleuret : l’œuvre médaillistique d’Ernesta Robert-Mérignac (1849-1933)

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, le musée Sandelin de Saint-Omer organise un week-end événement du 8 au 10 mars 2024 en hommage à Ernesta Robert-Mérignac, une artiste audomaroise née en 1849, dont les œuvres sortiront des réserves pour intégrer le parcours de visite “Histoire et trésors de l’Audomarois” du musée Sandelin.

Carte de visite d’Ernesta Robert-Mérignac

Continuer la lecture

Annonce d’une conférence de la SENA (Monnaie de Paris, 4 oct. 2023) : Pierre Alexandre Morlon et les décorations militaires de la Grande Guerre

Nous avons le plaisir d’annoncer à nos lecteurs le thème de la prochaine conférence mensuelle de la Société d’Etudes numismatiques et archéologiques.

Le 4 octobre 2023, Katia Schaal interviendra à la Monnaie de Paris et en distanciel pour parler de la contribution de Pierre Alexandre Morlon à la conception et la diffusion de plusieurs décorations militaires au début des années 1920.

Cette conférence a pour titre :

Honorer les mobilisés de la Grande Guerre : concours, projet victorieux de Pierre Alexandre Morlon et épopée industrielle (1920-1922).

Alors que les autorités françaises manquèrent d’établir une numismatique de guerre pour soutenir entre 1914 et 1918 le moral des troupes et la propagande contre l’ennemi, un mouvement de rattrapage réussit à couvrir le devoir de mémoire et à honorer les mobilisés. Parmi les concours artistiques organisés en 1920 pour sélectionner les modèles de nouvelles décorations civiles et militaires, un même médailleur, Pierre Alexandre Morlon (1878-1951), fut classé premier dans deux d’entre eux. Il conçut successivement la Médaille commémorative de la Grande Guerre et la Médaille interalliée dite de la Victoire sans défaillir face aux multiples acteurs de la commande et aux tumultes de l’entreprise industrielle. De surcroit, si Morlon s’était jusqu’alors illustré avec discrétion dans le domaine de l’art de la médaille, sa réputation grandit de manière à être propulsé à la tête d’un nouvel essaim de sculpteurs-médailleurs indispensables au foisonnement artistique de l’entre-deux-guerres.

Agence Meurisse, Projet face et revers de la Médaille commémorative de la Grande Guerre déposé par Pierre-Alexandre Morlon au concours de 1920, 24 janv. 1921, Photographie de presse, négatif sur verre, 13 × 18 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, fonds agence Meurisse, MEU 83739-88129
(Source : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9038156b )

Cette conférence vient prolonger à un billet que nous avions publié en 2021 sur les premières œuvres médaillistiques de ce sculpteur-médailleur (le consulter là).

Elle valorise quelques années de recherches doctorales, qui ont récemment été soutenues sous le titre La médaille de sculpteur, essor d’un genre à l’époque de la « médaillomanie » (1880-1920) et qui seront prochainement publiées.

Cette conférence accompagne enfin une exposition Pierre Alexandre Morlon (1878-1951), un art au service de la République qui se tient au musée des Ursulines de Mâcon jusqu’au 5 novembre 2023 (voir la présentation). Nous recommandons aux passionnés de médailles de la visiter. Elle présente les différentes facettes de cet artiste, aussi bien actif dans le domaine de la sculpture, des arts décoratifs, de la monnaie que dans celui de la médaille. Que cet aspect n’ait pas été oublié et soit même valorisé “avec faste” est à saluer !

Pour les curieux qui ne pourraient pas se rendre à Mâcon, un catalogue a été publié aux éditions Snoeck, dans lequel un essai concerne l’engagement médaillistique de Morlon dans les éditions de la Monnaie de Paris. (Voir Katia Schaal, « Pierre-Alexandre Morlon et la Monnaie de Paris ou l’inlassable prolixité d’un fournisseur ordinaire », in Michèle Moyne-Charlet (dir.), Pierre-Alexandre Morlon (1878-1951), un art au service de la République, [Exposition, Mâcon, musée des Ursulines, 22 juin – 5 novembre 2023], Mâcon : Snoeck, 2023, p. 26-31.)

Etant donné, la brièveté du passage accordé à l’investissement de Morlon dans la conception de la Médaille commémorative de la Grande Guerre, puis de la Médaille interalliée dite de la Victoire, il nous a semblé nécessaire de présenter de façon inédite cette contribution à la phaléristique de guerre renouvelée par l’attrait de la médaille 1920.

Colloque : « Sculpture. Une femme peut donc créer »… dont des médailles

Colloque organisé par l’INHA, le Centre Pompidou, le musée d’Orsay et le Petit Palais les 20 et 21 avril 2023 en marge des expositions « Germaine Richier » au Centre Pompidou, 1er mars-12 juin 2023 et « Sarah Bernhardt. Et la femme créa la star », Petit Palais, 14 avril – 27 août 2023.

Lien au programme : ici

Ce colloque international cherche à revenir sur les trajectoires artistiques des sculptrices du XIXe siècle à nos jours. Loin des stéréotypes qui tiennent pour incompatibles la pratique de la sculpture au prisme d’un imaginaire viril du métier de sculpteur, elles ont pourtant été nombreuses à investir ce champ de la création. En rassemblant les recherches les plus récentes, il s’agira pour les intervenantes d’éclairer les parcours artistiques, la visibilité et la réception de leurs œuvres.

Du côté de l’art de la médaille, une communication de Katia Schaal intitulée Des sculptrices-médailleuses à l’assaut du Prix de Rome de gravure en médailles (1911-1929) propose d’analyser la formation des sculptrices au début du XXe siècle en s’intéressant au Prix de Rome de gravure en médailles. Il s’agira d’une part de restituer les conditions de la victoire d’Aleth Guzman (1904-1978), – la première sculptrice-médailleuse à l’avoir remporté en 1929 –, de revenir d’autre part sur la trajectoire de quelques-unes de ses consœurs – Anie Mouroux (1887-1978), Berthe Dubut (1894-1983) et Denise Chenot (1898-1964) –, qui ont concouru à partir de 1911 et de contextualiser plus généralement l’environnement d’apprentissage mixte qu’Auguste Patey (1885-1930) instaure au sein de l’atelier dédié à cet art à l’Ecole nationale des beaux-arts à partir de 1920.

J.J., « Prix de Rome de Gravure », Le Journal, 5 juillet 1929

Soutenance de thèse de Katia Schaal

Katia Schaal soutiendra sa thèse de doctorat en histoire de l’art, préparée sous la direction conjointe de mesdames Claire Barbillon et Inès Villela-Petit à l’Université de Poitiers et à l’Ecole du Louvre et intitulée : 

La médaille de sculpteur, essor d’un genre à l’époque de la « médaillomanie » (1880-1920)

La soutenance se déroulera le jeudi 5 janvier 2023 à 9h à l’Ecole du Louvre, salle Imhotep.

Continuer la lecture

Soutenance de thèse de Ludovic Jouvet

François Chéron, Autoportrait, médaille, bronze, Berlin, Bode Museum

Nous avons le plaisir d’informer notre communauté de la soutenance prochaine de la thèse de doctorat de M. Ludovic Jouvet.

Intitulé François Chéron (1639-1698) et l’art de la médaille sous le règne de Louis XIV, ce fabuleux travail a été préparé sous la direction de M. Olivier Bonfait, professeur d’histoire de l’art moderne à l’Université de Bourgogne.

Le jury sera composé de : 

Olivier Bonfait, Professeur d’histoire de l’art moderne à l’université de Bourgogne

Mark Hengerer, Professeur d’histoire moderne à la Ludwig-Maximilians-Universität, Munich

Yvan Loskoutoff, Professeur en littérature française à l’université du Havre (rapporteur)

Etienne Jollet, Professeur d’histoire de l’art moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (rapporteur)

Mme Lucia Simonato, Professeure d’histoire de l’art moderne à la Scuola normale superiore, Pise

Mme Inès Villela-Petit, Conservatrice du patrimoine

 

La soutenance aura lieu le samedi 26 juin à 14h00 à l’Institut national d’histoire de l’art.

Pour assister à la soutenance, prière de contacter Ludovic Jouvet avant le 23 juin, en lui adressant un message à l’adresse suivante.

Colloque : Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750-1815)

Colloque du GRHAM et du séminaire Collection

Date du colloque : 26-27 octobre 2020

Lieu : en ligne (Afin de respecter les mesures sanitaires, le colloque se déroule en ligne. Prière d’écrire aux deux associations organisatrices pour s’inscrire et avoir les liens.(asso.grham@gmail.com / collection.seminaire@gmail.com

Adriaan de Lelie, De kunstgalerij van Jan Gildemeester Jansz, 1794-1795, huile sur toile, Rijksmuseum, Amsterdam

Continuer la lecture

Exposition en ligne sur les historiens antiquisants et la médaille au XIXe siècle

Depuis le 21 mai 2020, l’exposition en ligne “Gelehrtenbilder”. Altertumswissenschaftler auf Medaillen des 19. Jahrhunderts” explore pour la première fois  la représentation des protagonistes de l’Altertumswissenschaft sur les médailles du XIXe siècle. L’exposition contextualise les médailles dans l’art, la politique et les sciences humaines contemporains du XIXe siècle et jette un nouvel éclairage sur l’accueil des érudits classiques dans la société du XIXe siècle.

Cette exposition conçue par Stefan Krmnicek et Marius Gaidys devait à l’origine coïncider avec la conférence internationale “Scholars and Collectors : Le monde numismatique au long du 19e siècle” qui a dû être annulée en raison des restrictions imposées au nom de la COVID-19.

L’exposition en ligne (uniquement sur la version allemande du site) est présentée dans le eMuseum du Münzkabinett de l’Institut d’archéologie classique de l’Université de Tübingen :

https://www.ikmk.uni-tuebingen.de/eMuseum

Le catalogue de l’exposition peut être téléchargé gratuitement sur le site web de l’exposition : cliquez ici

Appel à communication – Les médailles de Louis XIV et leur livre

4e colloque international
Monnaie de Paris, 18-20 juin 2020

co-organisation : Monnaie de Paris ; Université du Havre ; BnF-Cabinet des médailles ; Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Trois colloques internationaux Les médailles de Louis XIV et leur livre ont eu lieu : le premier sur le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France (avril 2015), le deuxième au Château de Versailles (mai 2018), le troisième à la Monnaie de Paris (juin 2019). Les actes du premier, parus en 2016 aux Presses universitaires de Rouen et du Havre, ont été réédités en 2018. Les actes des deux autres sont en préparation.

Continuer la lecture

Appel à communication “Séminaire Collection (Paris, 2020)”

Appel à communication pour le séminaire Collection

Date limite : 08 novembre 2020

(For the english version see below)

Les organisateurs de Collection/Séminaire sur le collectionnisme et le marché de l’art, lancent un appel à communication pour les séances mensuelles du séminaire en 2020. Le séminaire Collection entend être un lieu de rencontre qui permet la discussion entre universitaires et conservateurs venus présenter de nouvelles recherches sur tous les sujets relatifs à l’histoire des collections et du marché de l’art. Les communications pourront concerner toutes les époques sans limitations géographiques et aborder par exemple la constitution et la vie des collections, (privées et muséales), les collectionneurs et les acteurs du marché de l’art, autant que des réflexions méthodologiques sur les sources et les outils, y compris numériques.

Continuer la lecture

Appel à communication : « Collectors and scholars : the numismatic world in the long 19th century »

Colloque international : Tübingen, Eberhard Karls Universität, 16 et 17 avril 2020

Date limite des réponses : 31 octobre 2019

Le colloque qui se tiendra à Tubingen en avril 2020 se penchera sur deux types d’acteurs qui ont été décisifs pour le progrès de la numismatique au XIXe siècle : le collectionneur et l’érudit.

Continuer la lecture

Conférence : Les chaînes de Louis XIV

Jean Warin (1607-1672), Droit de la médaille en or à l’effigie de Louis XIV, 1672, BnF, département des Monnaies, Médailles et Antiques. Photo : Christie’s

Cycle de conférences « Trésors de Richelieu »

29 janvier 2019 – 18h15 à 19h30

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre

En juin 2017, le Département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France a fait l’acquisition d’une médaille de Louis XIV à la devise du soleil, et de la lourde chaîne en or qui l’accompagnait, très rare exemple parvenu jusqu’à nous d’une combinaison qui faisait sens. Replacé dans son contexte diplomatique, ce présent royal à un seigneur d’Alsace, bien documenté, permet d’éclairer un usage encore méconnu de la médaille. Perpétuant la tradition médiévale des badges partisans portés en gage de fidélité, arborer le portrait du roi comme une marque de distinction personnelle contribuait à imprimer l’image du souverain sur un territoire nouvellement français. La multiplication des variantes du prototype conçu par Jean Warin, graveur virtuose, montre qu’il fut spécifiquement retenu pour cet usage, le choix d’un exemplaire à la devise étant hautement symbolique.

Intervenants

  • Ludovic Jouvet (Université de Bourgogne)
  • Inès Villela-Petit (BnF-Cabinet des Médailles)

https://www.inha.fr/fr/agenda/parcourir-par-annee/en-2019/janvier-2019/tresors-de-richelieu-les-chaines-de-louis-xiv.html