Archives de catégorie : Actualités

Exposition en ligne sur les historiens antiquisants et la médaille au XIXe siècle

Depuis le 21 mai 2020, l’exposition en ligne « Gelehrtenbilder ». Altertumswissenschaftler auf Medaillen des 19. Jahrhunderts » explore pour la première fois  la représentation des protagonistes de l’Altertumswissenschaft sur les médailles du XIXe siècle. L’exposition contextualise les médailles dans l’art, la politique et les sciences humaines contemporains du XIXe siècle et jette un nouvel éclairage sur l’accueil des érudits classiques dans la société du XIXe siècle.

Cette exposition conçue par Stefan Krmnicek et Marius Gaidys devait à l’origine coïncider avec la conférence internationale « Scholars and Collectors : Le monde numismatique au long du 19e siècle » qui a dû être annulée en raison des restrictions imposées au nom de la COVID-19.

L’exposition en ligne (uniquement sur la version allemande du site) est présentée dans le eMuseum du Münzkabinett de l’Institut d’archéologie classique de l’Université de Tübingen :

https://www.ikmk.uni-tuebingen.de/eMuseum

Le catalogue de l’exposition peut être téléchargé gratuitement sur le site web de l’exposition : cliquez ici

Appel à communication – Les médailles de Louis XIV et leur livre

4e colloque international
Monnaie de Paris, 18-20 juin 2020

co-organisation : Monnaie de Paris ; Université du Havre ; BnF-Cabinet des médailles ; Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Trois colloques internationaux Les médailles de Louis XIV et leur livre ont eu lieu : le premier sur le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France (avril 2015), le deuxième au Château de Versailles (mai 2018), le troisième à la Monnaie de Paris (juin 2019). Les actes du premier, parus en 2016 aux Presses universitaires de Rouen et du Havre, ont été réédités en 2018. Les actes des deux autres sont en préparation.

Continuer la lecture

Appel à communication « Séminaire Collection (Paris, 2020) »

Appel à communication pour le séminaire Collection

Date limite : 08 novembre 2020

(For the english version see below)

Les organisateurs de Collection/Séminaire sur le collectionnisme et le marché de l’art, lancent un appel à communication pour les séances mensuelles du séminaire en 2020. Le séminaire Collection entend être un lieu de rencontre qui permet la discussion entre universitaires et conservateurs venus présenter de nouvelles recherches sur tous les sujets relatifs à l’histoire des collections et du marché de l’art. Les communications pourront concerner toutes les époques sans limitations géographiques et aborder par exemple la constitution et la vie des collections, (privées et muséales), les collectionneurs et les acteurs du marché de l’art, autant que des réflexions méthodologiques sur les sources et les outils, y compris numériques.

Continuer la lecture

Appel à communication : « Collectors and scholars : the numismatic world in the long 19th century »

Colloque international : Tübingen, Eberhard Karls Universität, 16 et 17 avril 2020

Date limite des réponses : 31 octobre 2019

Le colloque qui se tiendra à Tubingen en avril 2020 se penchera sur deux types d’acteurs qui ont été décisifs pour le progrès de la numismatique au XIXe siècle : le collectionneur et l’érudit.

Continuer la lecture

Conférence : Les chaînes de Louis XIV

Jean Warin (1607-1672), Droit de la médaille en or à l’effigie de Louis XIV, 1672, BnF, département des Monnaies, Médailles et Antiques. Photo : Christie’s

Cycle de conférences « Trésors de Richelieu »

29 janvier 2019 – 18h15 à 19h30

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre

En juin 2017, le Département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France a fait l’acquisition d’une médaille de Louis XIV à la devise du soleil, et de la lourde chaîne en or qui l’accompagnait, très rare exemple parvenu jusqu’à nous d’une combinaison qui faisait sens. Replacé dans son contexte diplomatique, ce présent royal à un seigneur d’Alsace, bien documenté, permet d’éclairer un usage encore méconnu de la médaille. Perpétuant la tradition médiévale des badges partisans portés en gage de fidélité, arborer le portrait du roi comme une marque de distinction personnelle contribuait à imprimer l’image du souverain sur un territoire nouvellement français. La multiplication des variantes du prototype conçu par Jean Warin, graveur virtuose, montre qu’il fut spécifiquement retenu pour cet usage, le choix d’un exemplaire à la devise étant hautement symbolique.

Intervenants

  • Ludovic Jouvet (Université de Bourgogne)
  • Inès Villela-Petit (BnF-Cabinet des Médailles)

https://www.inha.fr/fr/agenda/parcourir-par-annee/en-2019/janvier-2019/tresors-de-richelieu-les-chaines-de-louis-xiv.html

Journée d’études : « Jean Babelon (1889-1978), une passion chaleureuse »

Colloque reporté à une date ultérieure

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : S’inscrire en cliquant sur ce lien (obligatoire) 

Lieu : Ecole nationale des Chartes (Paris, 65, rue de Richelieu, (salle Delisle)

Ancien élève de l’École nationale des chartes et de l’Institut des hautes études hispaniques, docteur ès-lettres, ancien combattant, prisonnier de guerre en 14-18, Jean Babelon consacra toute sa vie professionnelle (1913-1961) au Cabinet des médailles de la BnF, que son père Ernest Babelon avait dirigé de 1892 à 1924 et qu’il dirigea à son tour de 1937 à octobre 1961. Il avait, entre autres, assuré la sauvegarde des prestigieuses collections du Cabinet des médailles pendant la guerre et l’Occupation (1939-1945) et accueilli la Société française de numismatique en lui permettant de se domicilier rue de Richelieu.

Jean Babelon ne fut pas seulement un éminent numismate, spécialiste mondialement connu des monnaies grecques, des portraits des empereurs romains, des médailles et des antiques. Il fut aussi un remarquable écrivain, grand connaisseur de l’Espagne et de ses personnages célèbres (souverains, écrivains, artistes, conquistadores…). Il était un esthète, sachant faire partager sa passion de l’art, de la littérature latine, des peintres prestigieux (Titien, Goya, Le Greco…), de saint Louis aussi bien que de la reine Margot, de Benvenuto Cellini ou de Germain Pilon.

Continuer la lecture

Programme du colloque « Art du puissant, objets multiples »

Art du puissant, objets multiples : médailles et jetons de la Renaissance à la Première Guerre Mondiale

Institut national d’Histoire de l’art
salle Vasari (1er étage)
Jeudi 30 mars au Samedi 1er avril

JEUDI 30 MARS

13h       Accueil

13h30   Ouverture du colloque

Portrait du Puissant

Présidence de séance : Victor Hundsbuckler (Monnaie de Paris)

14h       Myth-making of a renaissance Ruler : Andrea Doria as Neptune in Medals, Plaquettes, and the Allegorical Portrait by Angola Bronzino, Ilaria Bernocchi (University of Cambridge)

14h30   Déclin et renouveau protéiforme des médailles sous Louis XV et Louis XVI, Aurore Chéry (LARHRA/CNRS)

15h       Vus de profil : genèse des portraits de présidents de la République française, de Thiers à Fallières, Katia Schaal (Université de Poitiers / Ecole du Louvre / INHA)

Continuer la lecture

Call for papers

INTERNATIONAL SYMPOSIUM

 

Art for the Powerful, Multiple Objects : Medals and Tokens in Europe from the Renaissance to the First World War

 

The medal was revived in the princely courts of fifteenth century Italy as a commemorative art and quickly adopted by sovereigns across Europe. Medals, tokens and other metallic objects devoid of fiduciary value became more and more widespread and benefitted from several peaks of popularity in the seventeenth, eighteenth and nineteenth century, as illustrated by the metallic histories of Louis XIV or Napoleon, a format adopted by others as far afield as the Tsar of Russia. Whilst changes in taste led the medal to be seen as in or out of fashion at different moments, it has continued to maintain its essentially commemorative function and has been used to express the ideals of all manner of political regimes from monarchies to republics.

Continuer la lecture

Appel à communication :

 « Art du puissant, objet multiple :  Médailles et jetons en Europe, de la Renaissance à la Première Guerre mondiale »

30 mars au 1er avril 2017

PARIS, INHA (Institut national d’Histoire de l’art), 

07-519616-copieAmbitionnant d’engager de nouvelles réflexions sur les médailles et les jetons produits et circulant dans les cours européennes de la Renaissance à la Première Guerre mondiale, ce colloque se tiendra à Paris du 30 mars au 1er avril 2017.

Au XVe siècle, la médaille renaît dans les cours italiennes et revêt une valeur commémorative qui s’étend aux autres souverainetés européennes. Les médailles, les jetons et autres objets monétiformes sans valeur fiduciaire se répandent alors pour connaître de véritables moments d’apogée durant les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles : les plus célèbres manifestations de cette production étant, par exemple, l’édition d’histoires métalliques de Louis XIV à Napoléon, en passant par le Tsar de Russie. Malgré les fluctuations du goût qui lui font successivement connaître des périodes de renom puis de défaveur, la médaille ne perdit jamais de sa force d’usage et fut tout autant employée par les régimes républicains pour véhiculer leurs idéaux.

Continuer la lecture